>  >  > 
Road-trip : La Nouvelle-Zélande via les routes de l’île du Sud

Découvrez les terres contrastées de la Nouvelle-Zélande en vous offrant un inoubliable road-trip sur la côte orientale. Rien ne vaut le plaisir de conduire à travers les étendues sauvages de l’île du Sud pour explorer toutes les richesses d’une région aux multiples facettes. Du nord au sud, votre plan de route vous mènera des fjords et glaciers mythiques aux plages dorées et eaux turquoise du Parc National Abel Tasman, via les immenses lacs et les cimes enneigées du centre.

  • Christchurch : départ du voyage

1_Christchurch

Une fois votre véhicule de location Europcar mis à disposition à l’aéroport, une demi-heure de trajet suffit pour rejoindre Christchurch, au cœur des paysages variés de Canterbury, une région de pics et de plaines.

En flânant dans Cathedrale Square autour de l’église anglicane, dans les quartiers résidentiels ou dans le jardin botanique du Hagley Park, découvrez l’âme chaleureuse de la plus grande ville de l’île du Sud, justement surnommée « la cité des jardins ».

Au départ de votre road trip, Christchurch vous offre un programme de choix : visites culturelles dans un cadre architectural et historique toujours marqué de l’influence british, activités sportives (ski, rafting, VTT, golf…) et trésors du patrimoine naturel.

  • Direction Akaroa

2_Akaroa

Situé à 87 kilomètres de Christchurch, Akaroa, « longue baie » en maori, mérite le détour. Comptez environ une heure pour accéder à l’unique village français de Nouvelle-Zélande, fondé par les colons au XIXème siècle.

Vous avez 2 options : via la SH574, le tracé tortueux d’une route à flanc de montagne qui offre d’incomparables points de vue sur la baie mais exige de conduire un véhicule léger, ou via la SH75, l’itinéraire le plus court et plus direct, recommandé pour le plaisir de conduire dans les collines verdoyantes en regardant Akaroa se dessiner à l’horizon.

En bifurquant sur Summit Road, vous longerez la péninsule de Banks jusqu’à destination, sillonnant sur les crêtes. Sinon, roulez directement jusqu’à Dalys Wharf, charmant petit port dont les commerces vous accueillent en front de mer.

  • Kaikoura, escale 100% nature

3_Kaikoura

Des escales gourmandes jalonnent les 190 kilomètres menant à Kaikoura, d’abord dans la région viticole de Waipara puis, dans les caravanes installées en bord de route, qui vendent à bon marché d’excellentes langoustes fraîches.

Ville côtière pittoresque entre mer et montagne, Kaikoura vous promet de mémorables rencontres inédites avec les dauphins, les baleines ou les otaries, attirés par la richesse des fonds marins de l’Océan Pacifique.

Avant de reprendre le volant, ne manquez pas de déguster les écrevisses, fleurons de la gastronomie locale, auxquelles la ville doit son nom maori, kai signifiant aliment et koura écrevisse !

  • En voiture pour le Parc National d’Abel Tasman

4_Parc_National_Tasman

Au départ de Kaikoura, vous accédez au parc Abel Tasman via la ville de Nelson par la route 6, après un long parcours de 290 kilomètres.

Situé à la pointe nord-ouest de l’île du Sud, c’est le plus petit parc du pays mais aussi le plus visité. Pour découvrir son panorama où se côtoient plages de rêve, fjords majestueux, falaises abruptes en granit et forêts luxuriantes, empruntez le Coast Track, cette fameuse piste, fréquentée par de nombreux randonneurs et retournez à votre voiture avec un taxi boat.

  • Punakaikii, voie d’accès aux Pancake Rocks

5_Punakaiki

En moins de quatre heures, la voie occidentale vous conduit à Punakaikii, longeant le littoral de la mer de Tasmanie, décor de sable noir et végétation sauvage, dans le parc national de Paparoa. Vous voilà au pied des Pancake Rocks, ainsi appelés pour leur structure caractéristique, semblables à des piles de gigantesques crêpes en calcaire ! Un spectacle à vous couper le souffle, notamment à l’heure de la marée haute, lorsque la mer s’engouffre dans les cavités rocheuses, provoquant d’impressionnants geysers d’eau salée.

  • Sur la route des Glaciers de l’île du Sud

6_Glaciers

Des terres de Greymouth, marquées par l’histoire de la ruée vers l’or aux sommets culminants de l’île du Sud, les Monts Cook et Tasman, la route panoramique se déploie sur 240 kilomètres, vous ouvrant la porte de la région des Glaciers.

A pied pour les plus courageux ou en hélico pour les amateurs de sensations fortes, de nombreuses randonnées vous proposent de tenter l’expérience hors du commun de l’escalade des Franz Josef et Fox Glaciers.

  • Destination Queenstown

7_Queenstown

Pour vous qui vous sentez une âme de pilote, 330 kilomètres et quelques 4 heures de lacets en montagne, via Haast Pass. Puis, sur la voie la plus élevée de Nouvelle-Zélande, destination Queenstown, reconnue comme la capitale mondiale des activités de plein air. De quoi vous détendre avant de reprendre le volant pour votre prochaine étape !

  • Fjordland via le plus bel itinéraire de Nouvelle Zélande

8_Fjordland

Une fois passés les contrôles de police à Te Anau, la route n’est plus que plaisir et découverte, à travers les territoires féériques du Fjorland.

Considérée comme l’une des plus belles du monde, la route serpente dans des vallées verdoyantes, où les cimes enneigées des Earls Mountains se reflètent dans les célèbres lacs miroirs. Via la forêt centenaire, immortalisée sur grand écran dans « Le Seigneur des anneaux », accédez au fjord par l’Homer Tunnel, creusé de 1935 à 1954 dans une montagne longtemps réputée infranchissable.

Après 20 kilomètres de virages dans les canyons, se profilent les rives du légendaire Milford Sound, ce fjord décrit par Rudyard Kipling comme la « 8ème merveille du monde ». Peu importe le temps ou la saison, vous resterez bouche bée, à contempler le spectacle de ses cascades vertigineuses et ses falaises, sculptées depuis l’ère glaciaire, se dressant des eaux sombres vers le ciel.

  • De Wanaka à Tekapo, dernière étape du voyage

9_Wanaka

La région des lacs vous accueille au terme de votre circuit néo-zélandais, affichant un programme touristique propice à la détente après de longues heures au volant : balades autour du lac à Wanaka, dégustation de vin à Rippon Valley, stop au lac Tekapo pour photographier « l’église du bon berger », se baigner en eau chaude et contempler l’exceptionnel point de vue sur le parc national du Mont Cook depuis le sommet du Mont John, culminant à plus de 3700 mètres.

 

Petit rappel du code de la route néo-zélandais : avoir 21 ans, un permis international, respecter les limitations de vitesse (100 km/h en campagne et sur les rares autoroutes ; 50 km/h en ville), observer la signalétique et bien sûr, toujours rouler à gauche !

Prudence sur les routes, souvent à voie unique, pas toujours goudronnées et soumises à une météo aussi extrême que variable, exigeant l’équipement en conséquence, fourni dans votre véhicule de location.

 

Comments

comments

Partagez cet article