>  > 
Pourquoi visiter Nice selon Little Craver, de carnetdevoyageur.com

Amoureuse de voyage et de dépaysement, Little Craver a fondé le site Carnet de Voyageur, où elle partage ses bons plans et expériences de manière très personnelle.
 
 
 
 
 
 
 
 
Qui est Little Craver?
bio-little-craver
Blogueuse pour le site Carnet de Voyageur, Little Craver a grandi à Nice. Nostalgique de cette ville qu’elle a quittée il y a quelques années pour raisons professionnelles, elle y retourne dès qu’elle en a l’occasion pour retrouver l’atmosphère du Sud qu’elle apprécie tant.
 
 
 
 
 
 
 

1. Parce qu’on y trouve des paysages à couper le souffle

Nice bénéficie d’une situation privilégiée, au bord de la mer et au pied des montagnes. Son arrière-pays est riche de sites splendides, que les visiteurs découvrent avec plaisir au détour des nombreuses petites routes de montagne.

vue Méditerranée Nice
Vue sur la Méditerranée depuis Eze village, repère de nombreuses célébrités parmi lesquelles le chanteur Bono.

2. Parce que l’Italie est à quelques minutes en voiture

Jusqu’en 1860, Nice était Italienne ! Il faut dire que la ville est à moins de 30 minutes de la frontière, l’occasion de découvrir les petits villages médiévaux typiques de l’Italie du Nord, comme Dolceacqua, petit bourg médiéval anciennement sous occupation française (jusqu’en 1814).

Dolceacqua Italie
Dolceacqua, petit village italien au nord de Vintimille, à moins d’une heure de Nice, et le château des Doria en arrière-plan.

3. Parce qu’on sait y prendre son temps !

Le Vieux-Nice est l’endroit idéal pour se mettre au rythme du Sud. Comme dans les petits villages provençaux, à l’ombre des ruelles, on apprend à prendre son temps. Vieilles pierres, immeubles un peu décatis…: la vieille ville de Nice a gardé ce charme un peu suranné que les visiteurs savent apprécier.

l’arrière-pays niçois.
Petite ruelle typique des villages de l’arrière-pays niçois.

4. Parce qu’on peut y longer la mer sur 7 kilomètres

Construite en 1854, la Promenade des Anglais permet de longer la mer depuis l’aéroport et jusqu’au port de Nice, le tout sur 7 kilomètres, en passant par les sites incontournables du front de mer comme le Negresco ou encore l’Opéra de Nice. Aménagée pour les piétons, elle offre un terrain de jeu idéal aux amateurs de jogging et de balade.

Nice promenade des Anglais
Nice promenade des Anglais

5. Parce que le soir, le « Vieux » devient le centre névralgique de Nice

Lorsque la nuit tombe et que les magasins ferment, le Vieux-Nice prend le relais. Avec ses nombreux pubs irlandais, ses bars lounge, ses restaurants niçois typiques…, c’est un vrai melting-pot où se rejoignent Niçois et visiteurs d’un jour.

Le Vieux-Nice, avec l’Opéra en premier plan sur la gauche.
Le Vieux-Nice, avec l’Opéra en premier plan sur la gauche.

Comments

comments

Partagez cet article